05 février 2015

LA TARTE VALBONNAISE FAçON CHRISTOPHE MICHALAK

Et voilà, cette recette aussi je l'ai testée à la maison après mon retour de mes aventures Parisienne.

Pendant le tournage, je n'avais pas eu la chance d'y goûter et cette tarte m'avait donnée surper envie.

Alors, ni une, ni deux, j'ai refait cette tarte et aucune surprise : une tuerie !!!

C'est pas mal sucré, pourtant j'adore le sucre, (bon c'est p't'être parce que j'ai léché les casseroles à chaque étapes aussi) mais si on se tient à partager cette tarte avec la famille ou/et les amis et qu'on ne mange qu'une part, ça va !!!

TARTE VALBONNAISE MICHALAK

Pour une tarte (cercle à patisserie de 20cm) :

Pour le sablé :

* 110 g de beurre frais

* 35g de sucre glace

* 2g de sel fin

* 2g de fleur de sel

* 100g de farine T55

* 20g de fécule de maïs

* 1 citron vert

* 1 gousse de vanille

Préchauffez le four à 200°.

Dans un saladier, tamisez la farine et le sucre glace, ajoutez les sels, la fécule de maïs, le zeste du citron vert et les graines de la gousse de vanille et mélangez.

Ajoutez le beurre en cubes bien frais et malaxez le tout à la main jusqu'à l'obtention d'une pâte (ne travaillez pas trop la pâte).

Etalez-là sur du papier sulfurisé sur 5mm d'épaisseur et coupez avec votre cercle à patisserie.

Enlevez le surplus sur les côtés et enfournez pendant 10 minutes.

Retirez du four et laissez refroidir.

Pour la pâte d'amande :

* 6 CS de poudre d'amande

* 4CS de sucre glace

* 3 CS de marmelade d'orange

* 1CS de fleur d'oranger

* 1 petite pincée de fleur de sel

Mixez ensemble tous les ingrédients et remplissez une poche à douille de cette pâte d'amande.

Déposez un boudin de pâte d'amande en spirale en partant du centre du sablé jusqu'à 1cm du bord.

Pour la dacquoise :

* 100g de sucre glace

* 100g de poudre d'amande

* 120g de blanc d'oeuf

* 35g de sucre en poudre

* 1g de sel fin

Tamisez ensemble le sucre glace et la poudre d'amande.

Montez les blancs en neige avec le sucre et le sel bien fermement.

Ajoutez le sucre glace et la poudre d'amande d'un coup et mélangez à la cuillère en bois en soulevant bien la masse.

Remplissez votre poche à douille et coupez le bout.

Découpez une bande de papier sulfurisé de la hauteur de votre cercle et de la même circonférence.

Beurrez cette bande avec un pinceau et saupoudrez-la de sucre en poudre.

Enlevez l'excédent de sucre.

Déposez cette bande dans votre cercle pour le chemiser.

Remplissez délicatement de dacquoise les 1cm du bord qui sont restés vide (entre la pâte d'amande et le papier sulfurisé sucré).

Recouvrez la pâte d'amande de dacquoise sur 1cm d'épaisseur.

Décoration et finitions :

* 1 zeste d'orange

* 120g d'amandes bâtons

* sucre glace

Parsemez la surface de votre tarte d'amandes bâton et saupoudrez de sucre glace.

Enfournez pour 15 minutes à 220°.

Surveillez bien votre cuisson.

Laissez refroidir et zestez votre orange sur toute la surface.

 Pour les petits tours du main du chef voici la masterclass :

Tarte valbonnaise par Christophe Michalak (#DPDC)

 

 

CREME DE CRESSON ET CHANTILLY CITRONNEE

Pendant l'émission "Dans la peau d'un chef", le chef Stéphane Thoreton avait concocté une recette à base de crème de cresson, d'huître snackées et d'autres accompagnements.

Sur cette recette, j'ai piqué la préparation de la crème de cresson et de la chantilly citron pour en faire des petites verrines apéritives pour les fêtes de noël !

On peut préparer cette crème pour la servir chaude avec la quenelle de chantilly mais dans cette version je l'ai servie froide et c'est très bon également.

CREME CRESSON CHANTILLY CITRON

Pour 4 personnes :

* 1 blanc de poireau

* 1 grosse pomme de terre

* 20cl de crème liquide pour la soupe

* 1 botte de cresson

* 300g de bouillon de légume

* 20g de beurre

* du sel

* 20cl de crème liquide entière pour la chantilly

* 1 citron jaune

* 1 pincée de sel

Pelez et coupez la pomme de terre en gros cubes et émincez le blanc de poireau.

Faites suer le tout dans une casserole de taille moyenne avec le beurre et mouillez avec le bouillon, portez à ébullition.

Laissez cuire à frémissement environ 15 à 20 minutes jusqu'à ce que vos pommes de terre soient cuites.

Pendant ce temps, faites chauffer une grosse casserole d'eau bien salée.

Coupez le bas du bouquet de cresson, ne gardez que les feuilles.

Plongez les feuilles pendant 2 minutes dans l'eau frémissante et égouttez le tout dans de l'eau bien fraiche.

Egouttez à nouveau le cresson et mixez-le en purée bien lisse.

Dès que vos pommes de terre sont cuites, prélevez un peu de bouillon pour que votre soupe ne soit pas trop liquide, mixez votre soupe au bras à soupe ou au blender avec la crème liquide.

Ajoutez-y la purée de cresson et mixez à nouveau. Rectifiez l'assaisonnement selon votre goût et laissez refroidir pour les verrines.

Versez la crème liquide bien froide dans le bol de votre robot bien froid également, ajoutez le sel, le jus de citron ainsi que son zeste et faites monter le tout en chantilly bien ferme.

Versez votre chantilly dans une poche à douille munie du douille cannelée et placez au frais, le temps que la soupe refroidisse.

Dès que la soupe est bien froide, remplissez vos verrines et ajoutez de la chantilly.

Décorez avec les oeufs de saumon. Servez bien frais.

 


29 janvier 2015

OEUF COCOTTE AUX POIREAUX

Une recette vraiment toute simple mais que j'adore manger avec une salade et des petites mouillettes !!!!

On peut bien sur varier les plaisirs en remplaçant les poireaux par des champignons ou des épinards par exemple.

OEUF COCOTTE AUX POIREAUX

Pour deux oeufs cocottes :

* 1 blanc de poireaux

* 2 oeufs

* 2CS de crème liquide

* 2 pincées de comté râpé

* du sel et du poivre

* une belle noisette de beurre

* un filet d'huile d'olive

* du piment d'espelette et de la fleur de sel

Préchauffez le four à 180°.

Emincez votre blanc de poireaux finement et faites le suer dans une poêle chaude avec une noisette de beurre et de l'huile d'olive jusqu'à ce qu'il soit bien fondant.

Placez au fond de vos ramequins préalablement beurrés et y versez par dessus 1CS de crème liquide puis la pincée de comté râpé dans chaque ramequin.

Cassez vos oeufs et disposez-les délicatement sur les poireaux et enfournez au bain-marie dans un plat à gratin rempli à mi-hauteur d'eau chaude pour environ 15 à 20 minutes.

Dès que vos blancs sont pris, les oeufs sont prêts.

A la sortie du four, parsemez d'un peu de piment d'espelette et de fleur de sel et servez.

24 janvier 2015

ILES FLOTTANTE AU PRALINé NOISETTE

Les îles flottantes, j'adore !!

Le praliné, j'adore !!

Alors, ben j'ai mis les deux ensemble et c'est pas trop mal, ça change de l'île flottante classique !!

Pour les mamans occupées et les personnes pressées vous pouvez préparer la crème anglaise et le praliné la veille, ils n'en seront que meilleurs.

Pour cette recette, j'étais bien contente d'avoir reçu ma nouvelle spatule coudée et mon thermomètre de cuisine que mon partenaire CUISINE ADDICT m'a gentillement offert.

ar-spatule-coudee-inox-73

ar-thermometre-digital-prima-long-229

ILE FLOTTANTE PRALINE

Pour environ 8 îles flottantes :

Pour le praliné noisette :

* 100 g de sucre en poudre

* 150g de noisettes sans la peau (si vous ne trouvez que celles avec la peau, placez-les dans un plat allant au four puis enfournez à 210° pendant 5 à 10 minutes, sortez-les et frottez-les ensemble, la peau va s'enlever)

* 1 pincée de fleur de sel

Placez votre sucre dans une casserole de taille moyenne et faites le fondre jusqu'à obtention d'un caramel blond, ajoutez la fleur de sel.

Placez vos noisettes sur une feuille de papier sulfurisé et versez le caramel chaud dessus.

Laissez refroidir le tout puis une fois refroidi cassez la préparation et mixez-là dans le bol d'un robot ménager assez puissant ou mixeur jusqu'à obtention d'une pâte à praliné.

Cette opération, selon la puissance de votre appareil, prendra entre 5 et 10 minutes.

Pour la crème anglaise :

* 500g de lait entier

* 270g de crème liquide entière

* 1 gousse de vanille

* 100g de sucre en poudre

* 200g de jaune d'oeuf (environ 9)

Dans votre casserolle, versez le lait, la crème et les graines de gousse de vanille et faites bouillir.

Dans un saladier, fouettez ensemble les jaunes avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.

Dès le début de l'ébullition ajoutez les 3/4 du mélange lait-crème au mélange jaune-sucre tout en fouettant.

Reversez le tout dans la casserole et faites chauffer à feu moyen en continuant de remuer avec une cuillère en bois jusqu'à ce que le mélange nappe votre cuillère (81 °).

Retirez du feu, ajoutez tout le pralin et mélangez-bien.

Versez le tout dans une bouteille et laissez refroidir. Placez au frais.

Pour les blancs en neige :

* 100g de blanc d'oeuf

* 20g de sucre

Faites monter les blancs et le sucre en neige ferme.

Huilez des moules demi-sphères en silicone ou d'autres formes sont possible et à l'aide d'une poche remplissez vos moules.

Lissez le surface avec une spatule et enfournez au micro-ondes puissance maximum pendant 15 à 20 secondes selon le micro-ondes, ici 15 secondes suffisent.

Vous savez que vos blancs sont cuits si vous posez votre doigt dessus et qu'il ne colle pas.

Démoulez les demi-sphères de blanc en neige à l'aide de votre spatule en les faisant glisser et déposez sur votre crème anglaise.

Parsemez le tout de noisettes concassées et servez.

template-logo

23 janvier 2015

RESUME D'UNE BELLE AVENTURE "DANS LA PEAU D'UN CHEF"

Au moment précis où j'écris ce billet, celà fait maintenant 4 jours que je suis rentrée aux bercailles.

Ce fut une aventure de dingue, de fou furieux, je rentre à la maison des souvenirs pleins la tête, des étoiles pleins les yeux , des mômes re-accrochés à mes jambes et des soussous dans la popoche !!!

Enfin dans la popoche pas pour longtemps car directement investis dans la construction de notre 1ère maison !!

On va parler un peu chiffre  car "Dans la peau d'un chef" pour moi c'est :

* 22 victoires

* 23 émissions tournées, 

* 23 cours de cuisine avec des chefs de ouf

* 23 maquillages différents,

* 23 coiffures différentes (j'ai bien fait criser mes coiffeurs préférés)

* 23 tenues différentes, j'ai même du refaire du shopping pour avoir des nouveautés car les tenues sont restreintes sur un plateau télé, pas de vert, pas de motifs trop petit, pas de marque, pas de petits carreaux, pas de petites lignes, pas de sans manches, bref pas grand chose) ;-)

* 6 jours sur place à Paris (pour moi pas de visites, studio télé, hôtel, studio, hôtel)

* 3 aller-retour Ramatuelle-Paris en 3 semaines,  fallait bien rentrer nourrir les mômes et le chat aussi  faire le plein de bisous et de calins, de fringues surtout car oui il fallait bien que je fasse mon défilé quand même  ;-)

* 23 recettes de chefs

* 6 chefs différents (Christophe Michalak, Julien Duboué, Audrey Gellet, Frédéric Anton, Stéphane Torethon, Gilles Epié)

* des dizaines de rencontres de folie

* des tonnes de bises

* des kilos de bonne ambiance

* mais surtout des milliers de sourires et de rigolade

Pour résumé un peu tout ça, car oui je vais résumé, sinon ça peut durer sur 4-5 pages au moins, c'était tout simplement une expérience de fou que je souhaite sincèrement à tout le monde.

L'équipe du casting est vraiment au top du top, les maquilleuses, les coiffeurs, les stylistes, enfin bref tout le monde est top, à la fin j'étais presque à la maison moi !!

Les caméramen, cadreurs, accessoiristes, les gars du sons et tous les autres,  les journalistes plus particulièrement Charlène qui m'a supporté tout ce temps, les chefs, Philippe à la régie, Benjamine, enfin tout le monde, j'en oublie beaucoup !

Quand je regarde en arrière je me dis que ce que j'ai vécu c'était géant, moi j'y suis allé pour m'éclater et surtout ne pas faire n'importe quoi à la 1ère émission (Pierre Richard sort de ce corps) jamais je n'aurai pensé arriver jusque là !!!

Je suis pour le moment la championne de l'émission saison 2 et j'hallucine car je ne me rends pas bien compte du parcours que j'ai fait là bas.

Pouvoir discuter avec les chefs entre deux prises, prendre des conseils, des avis, des autographes, demander des photos (oui oui, je me suis transformée en groupie à chaque émission ;-) ), parler de mes enfants, des autres enfants, de ma passion, rencontrer des candidats avec qui ont a bien rigolé pour certain.

Rigoler en loge pendant les préparations, manger au catering (je connaissais pas du tout ce terme avant), courir entre deux émissions pour se changer, se faire recoiffer, envoyer vite fait un texto au mari qui attend de mes nouvelles chaques jours.

Rentrer à l'hôtel le soir avec les jambes en compote, la faim au ventre, la fatigue, mais bien sur toujours la pêche pour saouler Eric de paroles jusqu'à ce que je ferme les yeux à 21h00 comme les poules quoi !!! (bon ça il a l'habitude de mon débit de paroles)

Se relever avec la pêche et l'envie d'apprendre (6h00), prendre pleins de photos, faire pleins de bises, cuisiner à 8h du matin, sentir la friture à 8h du matin, goûter du poisson à 8h du matin, se changer, se faire recoiffer, recuisiner, discuter, refaire des bises, rigoler, re-cuisiner, flipper, rigoler, se changer, aller manger, se re-changer, se faire maquiller, se faire coiffer !!! Enfin bref un condensé de plaisir à refaire, refaire et re-refaire !!!

Que celui qui me dit maintenant, c'est super dur, je suis fatigué, je le fouette sur la place publique, car franchement on a pas le droit de se plaindre quand on a vécu un truc pareil (je précise pour ceux qui interprète à leur façon : on a pas le droit de se plaindre quand on participe à cette émission et que l'on gagne et que l'on enchaine les émissions et qu'on a envie d'abandonner avec la fatigue et le stress,  on a pas le droit de se plaindre et de lâcher l'affaire ; ce qui, soit dit en passant ne concerne pas la misère dans le monde ou autre).

J'ai donc laissé mon tablier rouge à Samantha, avec qui j'ai bien rigolé, on a parlé de nos morveux enfants et elle voulait gagné pour pouvoir enfin dormir une nuit seule sans enfants. Franchement quand elle m'a dit ça, j'ait fait un transfert !!! ;-)

Je lui souhaite un beau parcours dans l'émission, elle le mérite amplement.

J'ai toujours détesté les courgettes (j'ai appris à les aimer avec les années et l'obligation d'en bouffer tout l'été car mon beau-père adore en  planter 20 plans chaque été dans le potager) alors là partir sur des courgettes c'est un p'tit clin d'oeil !!!!

Je regrette juste une chose, c'est de ne plus revoir tout le monde là bas !!!

Tout ça me manque, mais toutes les bonnes choses ont une fin comme ont dit...

Heureusement il y a les réseaux sociaux pour retrouver et suivre toutes ces personnes, celles qui ont bien compté pour moi là bas !

Merci à tout ceux et celles qui me suivent sur le blog et la page facebook, j'ai reçu des supers messages qui me vont droit au coeur !!!

Ca donne l'envie et la pêche pour continuer à fond dans ce domaine.

Je ne vais pas tarder à vous écrire un petit message qui résumera mes impressions après les diffusions, ça vous tente ?

 

 

 

18 janvier 2015

KNEPFLES COMME DES GNOCCHIS A LA FREDERIC ANTON

Et voilà encore une recette de l'émission "Dans la peau d'un chef" du 9 janvier 2015, mais cette fois salée, et quelle belle recette !!!

Regarder cuisiner le Chef Anton, quand même 3 étoiles au guide Michelin depuis 2007, meilleur ouvrier de France, bref, ce chef c'est juste le top !

Quand j'y repense à tout ça quand même, je me dit que je suis une petite chanceuse...

Alors voilà cette recette, que je me suis empressée de la refaire à la maison pour ma p'tite famille et tout le monde s'est régalé.

KNEPFLES

Pour environ 4 assiettes :

Pour la pâte à knepfles :

* 150g de farine T55

* 125g de fromage blanc

* 25g de crème fraiche d'isigny

* 1 oeuf entier + 1 jaune

Dans un saladier, battez les oeufs puis ajoutez le fromage blanc, fouettez, la crème puis fouettez le tout.

Ajoutez en 3 fois la farine et mélangez à chaque fois à la cuillère en bois.

Travaillez la pate à la cuillère pour obtenir une texture bien lisse pendant au moins 2 minutes.

Remplissez une poche à douille munie d'une douille ronde et placez au frais en attendant.

Pour la duxelle de champignon :

* 6 gros champignons de paris

* 2 échalotes

* 50g de beurre

* 15cl de crème liquide environ

* 1/4 de botte de persil

* 2 gousses d'ail

Pelez et ciselez vos échalotes très finement.

Dans une poêle, faites fondre le beurre et ajoutez les gousses d'ail coupées en deux.

Ajoutez les échalotes et faites-les cuire à feu doux pendant environ 5 minutes en surveillant pour ne pas les faire colorer.

Pendant ce temps, coupez le chapeau des champignons en tranches fines d'environ 1/2 centimètre (arrêtez-vous dès que vous voyez du marron) puis en fines lamelles puis en fine brunoise.

Augmentez le feu sous la poêle puis ajoutez votre brunoise de champignon, salez.

Faites-les saisir à feu vif pendant 1 minutes en remuant puis ajoutez 1/3 de crème, laissez réduire, puis rajoutez le 2ème tiers.

Laissez réduire pour que le tout se lit et arrêtez le feu.

Ciselez très finement les feuilles de persils.

Au moment de servir, il suffira de rallumer le feu bien vif, de rajouter du persil, le reste de crème, de mélanger et arrêter le feu.

Cuisson des knepfles :

Faites bouillir un grand volume d'eau bien salée puis posez votre douille sur le bord de la casserole.

Poussez sur la poche et coupez des morceaux d'environ 1cm à l'aide d'un couteau ou d'une paire de ciseaux.

Laissez cuire les knepfles jusqu'à ce qu'elles remontent à la surface.

Egouttez-les et faites les saisir dans une poêle bien chaude beurrée de chaque côté pendant 2 minutes.

Ajoutez du fond de volaille pour lier et colorer le tout et sortez du feu.

Montage :

Déposez au fond de chaque assiette, 3 belles cuillères de duxelles puis déposez vos kneffles dessus harmonieusement.

Ajoutez un peu de fond de volaille, du parmesan en copeaux et servez.

 Pour les tours de mains du chef c'est par ici :

Knepfles comme des gnocchis, duxelles de champignons par Frédéric Anton (#DPDC)

 

 

 

 

17 janvier 2015

PAVLOVA DE CHRISTOPHE MICHALAK

Je suis sûre que vous êtes en train de vous dire "elle va finir par nous saouler celle là avec ses recettes de l'émission" mais tant pis, c'était tellement trop bon tout ce que j'ai appris que je suis obligée de tout refaire.

Alors voilà, la recette de la pavlova aux fruits exotiques !!

Certes ce n'est pas la pavlova traditionnelle me direz-vous mais c'est une tuerie !

Je suis une fan de meringue, de toute sorte, et la meringue roulée de cette manière je ne connaissais pas du tout.

En plus avec ma nouvelle spatule coudée que mon partenaire CUISINE ADDICT m'a envoyé, j'ai pu reproduire les mêmes gestes que dans l'émission.

http://www.cuisineaddict.com/acheter-spatules-coudee-616.htm

ar-spatule-coudee-inox-73

Pour la recette, je me suis embêtée à préparer mes jus de mangue et fruit de la passion, ce qui prend forcément plus de temps, mais je pense qu'on pourrait utiliser du jus de mangue du commerce et fruits de la passion ou smooties ou autre chose dans le genre.

Cette recette parait longue, mais si la veille vous préparez votre jus et vos proportions c'est assez rapide, la preuve, je l'ai réalisé en 30 minutes sur le plateau.

Par contre, un conseil, si vous voulez préparer votre roulé à l'avance, c'est possible, mais déposez votre brunoise de fruits au dernier moment sinon le jus des fruits risque de couler sur la meringue.

PAVLOLA

Pour environ 6 personnes :

Pour la meringue :

* 150g de blanc d'oeuf

* 150g de sucre en poudre

* 2g de sel

* 10g de maïzena

Préchauffez votre four à 180°.

Dans la cuve de votre robot, faites monter les blancs à vitesse moyenne avec le sel et 1/3 du sucre.

Dès que les blancs commencent à bien mousser ajoutez le second tiers.

Dès que les blancs se serrent ajoutez le dernier tiers et continuez de battre jusqu'à obtenir une meringue qui se tient et qui forme un bec sur le fouet.

Ajoutez la maïzena et mélangez délicatement.

Découpez deux feuilles de papier sulfurisé adaptées à votre plaque allant au four.

Avec de l'huile de tournesol, huilée une feuille sur toute sa surface et déposez-la sur votre plaque face huilée vers le haut.

Déposez toute votre meringue au centre de la plaque puis lissez là sur toute la surface (plaque de dimension standard).

Enfournez pour 10 minutes, il faut que la meringue soit bien dorée.

Sortez-là du four et laissez-la refroidir.

Pendant ce temps, prenez votre deuxième feuille de papier sulfurisé, et badigeonnez-là de beurre sur toute la surface puis saupoudrez le tout de sucre semoule.

Dès que votre meringue est bien froide, posez le papier sulfurisé sucré dessus et reournez la meringue. Retirez le papier sulfurisé huilé.

Pour la crème mousseline exotique :

* 200g de jus de mangue (environ deux mangues)

* 50g de jus de passion (environ 5 fruits de la passion)

* 20g de maïzena

* 15g de sucre cassonade

* 40g de jaune d'oeuf (environ 2 jaunes)

* 10cl de crème liquide entière

* 1/2 feuille de gélatine (1g)

Faites ramollir la feuille de gélatine dans un bol d'eau froide.

Pelez et découpez votre mangue en petit morceaux et mixez le tout.

Passez la pulpe obtenu au chinois pour obtenir 200g de jus.

Coupez les fruits de la passion en deux, déposez tout l'intérieur dans votre chinois pour obtenir 50g de jus.

Versez les jus dans une petite casserole, faites-les bouillir.

Dans un saladier, mélangez au fouet les jaunes, la maïzena et le sucre cassonade.

Ajoutez 1/3 du jus bouillant et fouettez bien, ajoutez le reste, mélangez et remettez tout dans la casserole sur feu doux, en continuant de fouettez jusqu'à ébullition.

Hors du feu, ajoutez la feuille de gélatine bien essorée et fouettez.

Versez le tout dans un plat à gratin et filmez au contact et laissez refroidir puis placez au frais.

Montez la crème liquide en chantilly bien ferme et placez-là au frais en attendant.

Dès que votre crème exotique est bien froide, versez-là dans un cul de poule et fouettez-la pour la lisser.

Ajoutez la crème montée et mélangez bien.

Déposez deux cuillères à soupe de ce mélange dans une poche à douille et placez au frais.

Etalez le reste de la crème sur toute la surface de la meringue et lissez le tout.

Roulez la meringue sur elle-même et serrez bien le tout.

Coupez les bords pour une finition parfaite.

Coupez votre poche à douille plus ou moins large et formez un trait épais de crème exotique sur le dessus au milieu de votre meringue roulé.

Placez au frais.

Pour le montage :

* 1 ananas victoria

* 1 mangue

* 1 citron vert

* un peu de sucre glace

* 5 tiges d'ananas

Coupez votre ananas et la mangue en fine brunoise et mélangez les deux ensemble.

Déposez délicatement au dernier moment les fruits sur votre boudin de crème.

Zestez avec le citron vert.

Saupoudrez le tout de sucre glace généreusement.

Déposez vos tiges d'ananas pour la décoration.

Pour ceux qui voudraient voir les petits gestes du chef, voici la masterclass de l'émission :

Pavlova souvenir d'Australie par Christophe Michalak (#DPDC)

 

template-logo