21 décembre 2020

KNEPFLES COMME DES GNOCCHIS A LA FREDERIC ANTON

Une recette de l'émission "Dans la peau d'un chef" du 9 janvier 2015 que j'ai apprise aux côtés du chef Frédéric Anton, quand même 3 étoiles au guide Michelin depuis 2007, meilleur ouvrier de France, bref, ce chef c'est juste le top !

Quand j'y repense à tout ça quand même, je me dit que je suis une petite chanceuse...

Une recette finalement toute simple mais tellement goûteuse !!

 

IMG_9120 (2)

Planche de présentation en noyer du Périgord à retrouver chez GASTRONOMANIAK

Couvert de table JEAN DUBOST

Assiette REVOL PORCELAINE

Pour environ 4 assiettes :

Pour la pâte à knepfles :

* 150g de farine T55

* 125g de fromage blanc

* 25g de crème fraiche d'isigny

* 1 oeuf entier + 1 jaune

Dans un saladier, battez les oeufs puis ajoutez le fromage blanc, fouettez, la crème puis fouettez le tout.

Ajoutez en 3 fois la farine et mélangez à chaque fois à la cuillère en bois.

Travaillez la pate à la cuillère pour obtenir une texture bien lisse pendant au moins 2 minutes.

Remplissez une poche à douille munie d'une douille ronde et placez au frais en attendant.

Pour la duxelle de champignon :

* 6 gros champignons de paris

* 2 échalotes

* 50g de beurre

* 15cl de crème liquide environ

* 1/4 de botte de persil

* 2 gousses d'ail

Pelez et ciselez vos échalotes très finement.

Dans une poêle, faites fondre le beurre et ajoutez les gousses d'ail coupées en deux.

Ajoutez les échalotes et faites-les cuire à feu doux pendant environ 5 minutes en surveillant pour ne pas les faire colorer.

Pendant ce temps, coupez le chapeau des champignons en tranches fines d'environ 1/2 centimètre (arrêtez-vous dès que vous voyez du marron) puis en fines lamelles puis en fine brunoise.

Augmentez le feu sous la poêle puis ajoutez votre brunoise de champignon, salez.

Faites-les saisir à feu vif pendant 1 minutes en remuant puis ajoutez 1/3 de crème, laissez réduire, puis rajoutez le 2ème tiers.

Laissez réduire pour que le tout se lit et arrêtez le feu.

Ciselez très finement les feuilles de persils.

Au moment de servir, il suffira de rallumer le feu bien vif, de rajouter du persil, le reste de crème, de mélanger et arrêter le feu.

Cuisson des knepfles :

Faites bouillir un grand volume d'eau bien salée puis posez votre douille sur le bord de la casserole.

Poussez sur la poche et coupez des morceaux d'environ 1cm à l'aide d'un couteau ou d'une paire de ciseaux.

Laissez cuire les knepfles jusqu'à ce qu'elles remontent à la surface.

Egouttez-les et faites les saisir dans une poêle bien chaude beurrée de chaque côté pendant 2 minutes.

Ajoutez du fond de volaille pour lier et colorer le tout et sortez du feu.

Montage :

Déposez au fond de chaque assiette, 3 belles cuillères de duxelles puis déposez vos kneffles dessus harmonieusement.

Ajoutez un peu de fond de volaille, du parmesan en copeaux et servez.

 

 Pour les tours de mains du chef c'est par ici :

Knepfles comme des gnocchis, duxelles de champignons par Frédéric Anton (#DPDC)

 

 

 

 


01 janvier 2016

NOIX DE SAINT JACQUES SAUCE CIDRE ET PANURE DE NOIX

Une recette que j'ai réalisée dans l'émission "Dans la peau d'un chef" en janvier l'année dernière avec le chef Frédéric Anton.

J'ai réalisée cette recette pour le repas du jour de l'an de cette année, il était temps !!!

Cette sauce est ultra savoureuse, une vraie surprise en bouche.

En plus de la recette ci-dessous, je vous mets également le replay de l'émission pour y voir le coup de main du chef Anton.

NOIX DE ST JACQUES AU CIDRE

Pour 4 assiettes :

* 12 noix de Saint Jacques

* 1 pomme grany smith

* 1 pomme reinette

* 50cl de cidre brut

* 1 carotte

* 1 échalotte

* 1 gousse d'ail

* 1 brin de thym

* 1CS de miel liquide

* 8 cerneaux de noix

* 1 botte de ciboulette

* 12 câpres

* 60g beurre,

* de l'huile d'olive, du sel et du poivre

Coupez grossièrement l'échalotte et la carotte et faites les revenir doucement dans une sauteuse avec un peu d'huile d'olive et la branche de thym.

Coupez les pommes grossièrement en gardant la peau et les pépins et faites-les suer dans une autre sauteuse.

Faites revenir le tout pendant au moins 5 minutes.

Réunissez les pommes avec les échalottes et les carottes et versez-y le miel et mélangez.

Ajoutez le cidre et portez à ébullition.

Dès que le mélange atteint l'ébullition, baissez le feu et laissez mijoter pendant au moins 15 minutes.

Pendant ce temps, émincez finement la ciboulette et concassez les noix très finement.

Au bout de 15 minutes, passez la sauce dans une casserole en pressant avec un presse purée pour extraire le maximum de saveur et placez-la sur feu moyen.

Ajoutez le beurre en 3-4 fois et fouettez bien entre chaque ajout.

Gardez la sauce au chaud.

Vous pouvez également la préparez à l'avance et la faire réchauffer au dernier moment.

Piquez les saint jacques entre-elle avec des cure-dents (voir la vidéo pour le coup de main du chef) et assaisonnez-les avec du sel et du poivre des deux côtés.

Placez au frais jusqu'à la cuisson.

Dans une petite poêle, faites chauffer un fond d'huile et et faites sauter les câpres pour qu'elles soient bien croustillante (voir la vidéo pour le coup de main du chef) et réservez-les.

Dans une poêle bien chaude avec un peu d'huile d'olive faites cuire les st jacques 1 minute de chaque côté en y ajoutant une belle noix de beurre.

Débarassez-les et faites dorer dans la même poêle les noix puis rajoutez au dernier moment la ciboulette.

Panez les saint jacques du mélange noix-ciboulette et retirez les piques.

Déposez au fond d'une assiette creuse 3-4 cuillère à soupe de sauce puis placez délicatement les st jacques, déposez 3 câpres sur chaque assiette.

Arrosez le tout d'un filet d'huile d'olive et servez.

 Dans la peau d'un chef sur FRANCE 2 du 07 01 2015

 

 

23 janvier 2015

RESUME D'UNE BELLE AVENTURE "DANS LA PEAU D'UN CHEF"

Au moment précis où j'écris ce billet, celà fait maintenant 4 jours que je suis rentrée aux bercailles.

Ce fut une aventure de dingue, de fou furieux, je rentre à la maison des souvenirs pleins la tête, des étoiles pleins les yeux , des mômes re-accrochés à mes jambes et des soussous dans la popoche !!!

Enfin dans la popoche pas pour longtemps car directement investis dans la construction de notre 1ère maison !!

On va parler un peu chiffre  car "Dans la peau d'un chef" pour moi c'est :

* 22 victoires

* 23 émissions tournées, 

* 23 cours de cuisine avec des chefs de ouf

* 23 maquillages différents,

* 23 coiffures différentes (j'ai bien fait criser mes coiffeurs préférés)

* 23 tenues différentes, j'ai même du refaire du shopping pour avoir des nouveautés car les tenues sont restreintes sur un plateau télé, pas de vert, pas de motifs trop petit, pas de marque, pas de petits carreaux, pas de petites lignes, pas de sans manches, bref pas grand chose) ;-)

* 6 jours sur place à Paris (pour moi pas de visites, studio télé, hôtel, studio, hôtel)

* 3 aller-retour Ramatuelle-Paris en 3 semaines,  fallait bien rentrer nourrir les mômes et le chat aussi  faire le plein de bisous et de calins, de fringues surtout car oui il fallait bien que je fasse mon défilé quand même  ;-)

* 23 recettes de chefs

* 6 chefs différents (Christophe Michalak, Julien Duboué, Audrey Gellet, Frédéric Anton, Stéphane Torethon, Gilles Epié)

* des dizaines de rencontres de folie

* des tonnes de bises

* des kilos de bonne ambiance

* mais surtout des milliers de sourires et de rigolade

Pour résumé un peu tout ça, car oui je vais résumé, sinon ça peut durer sur 4-5 pages au moins, c'était tout simplement une expérience de fou que je souhaite sincèrement à tout le monde.

L'équipe du casting est vraiment au top du top, les maquilleuses, les coiffeurs, les stylistes, enfin bref tout le monde est top, à la fin j'étais presque à la maison moi !!

Les caméramen, cadreurs, accessoiristes, les gars du sons et tous les autres,  les journalistes plus particulièrement Charlène qui m'a supporté tout ce temps, les chefs, Philippe à la régie, Benjamine, enfin tout le monde, j'en oublie beaucoup !

Quand je regarde en arrière je me dis que ce que j'ai vécu c'était géant, moi j'y suis allé pour m'éclater et surtout ne pas faire n'importe quoi à la 1ère émission (Pierre Richard sort de ce corps) jamais je n'aurai pensé arriver jusque là !!!

Je suis pour le moment la championne de l'émission saison 2 et j'hallucine car je ne me rends pas bien compte du parcours que j'ai fait là bas.

Pouvoir discuter avec les chefs entre deux prises, prendre des conseils, des avis, des autographes, demander des photos (oui oui, je me suis transformée en groupie à chaque émission ;-) ), parler de mes enfants, des autres enfants, de ma passion, rencontrer des candidats avec qui ont a bien rigolé pour certain.

Rigoler en loge pendant les préparations, manger au catering (je connaissais pas du tout ce terme avant), courir entre deux émissions pour se changer, se faire recoiffer, envoyer vite fait un texto au mari qui attend de mes nouvelles chaques jours.

Rentrer à l'hôtel le soir avec les jambes en compote, la faim au ventre, la fatigue, mais bien sur toujours la pêche pour saouler Eric de paroles jusqu'à ce que je ferme les yeux à 21h00 comme les poules quoi !!! (bon ça il a l'habitude de mon débit de paroles)

Se relever avec la pêche et l'envie d'apprendre (6h00), prendre pleins de photos, faire pleins de bises, cuisiner à 8h du matin, sentir la friture à 8h du matin, goûter du poisson à 8h du matin, se changer, se faire recoiffer, recuisiner, discuter, refaire des bises, rigoler, re-cuisiner, flipper, rigoler, se changer, aller manger, se re-changer, se faire maquiller, se faire coiffer !!! Enfin bref un condensé de plaisir à refaire, refaire et re-refaire !!!

Que celui qui me dit maintenant, c'est super dur, je suis fatigué, je le fouette sur la place publique, car franchement on a pas le droit de se plaindre quand on a vécu un truc pareil (je précise pour ceux qui interprète à leur façon : on a pas le droit de se plaindre quand on participe à cette émission et que l'on gagne et que l'on enchaine les émissions et qu'on a envie d'abandonner avec la fatigue et le stress,  on a pas le droit de se plaindre et de lâcher l'affaire ; ce qui, soit dit en passant ne concerne pas la misère dans le monde ou autre).

J'ai donc laissé mon tablier rouge à Samantha, avec qui j'ai bien rigolé, on a parlé de nos morveux enfants et elle voulait gagné pour pouvoir enfin dormir une nuit seule sans enfants. Franchement quand elle m'a dit ça, j'ait fait un transfert !!! ;-)

Je lui souhaite un beau parcours dans l'émission, elle le mérite amplement.

J'ai toujours détesté les courgettes (j'ai appris à les aimer avec les années et l'obligation d'en bouffer tout l'été car mon beau-père adore en  planter 20 plans chaque été dans le potager) alors là partir sur des courgettes c'est un p'tit clin d'oeil !!!!

Je regrette juste une chose, c'est de ne plus revoir tout le monde là bas !!!

Tout ça me manque, mais toutes les bonnes choses ont une fin comme ont dit...

Heureusement il y a les réseaux sociaux pour retrouver et suivre toutes ces personnes, celles qui ont bien compté pour moi là bas !

Merci à tout ceux et celles qui me suivent sur le blog et la page facebook, j'ai reçu des supers messages qui me vont droit au coeur !!!

Ca donne l'envie et la pêche pour continuer à fond dans ce domaine.

Je ne vais pas tarder à vous écrire un petit message qui résumera mes impressions après les diffusions, ça vous tente ?